Bruit au bureau

Julia van Ramshorst
Bruit au bureau

La nuisance sonore dans un bureau provoque une grande irritation et réduit la productivité  

Un employé mécontent est la dernière chose que vous souhaitez en tant qu'entrepreneur. Après tout, les employés malheureux sont beaucoup moins performants que leurs collègues heureux. L'un des facteurs qui contribuent fortement au niveau de bonheur des employés est le niveau de bruit au bureau. La nuisance sonore n'est pas seulement gênante, elle peut aussi réduire considérablement la concentration et donc la productivité.  

Travail et bruit dans les bureaux en open space  

Les bureaux en open space sont extrêmement populaires de nos jours et sont souvent loués pour l'effet positif qu'ils ont sur les employés. Grâce au caractère ouvert d'un bureau, les employés n'ont plus l'impression que les murs se referment sur eux, ils travaillent ensemble plus facilement et plus rapidement, et l'atmosphère souvent vivante augmente la productivité. Mais il y a aussi un inconvénient, celui où la nuisance sonore prend le dessus et annule l'effet positif d'un bureau ouvert. Dans les grandes villes, comme Amsterdam et Rotterdam, il existe de nombreux espaces de coworking et là aussi, c'est parfois le cas. Il s'agit de bureaux ouverts où sont installés divers freelances, start-ups et travailleurs indépendants.    

La nuisance sonore dans les open spaces

Des recherches menées à l'Université de Sydney ont montré que 25 à 30 % des employés d'un open space subissent des nuisances sonores. Dans certains cas (exorbitants), cela peut coûter jusqu'à 86 minutes de productivité par jour. Le bruit le plus distrayant est celui de la conversation. Surtout la conversation entre deux personnes et, dans une moindre mesure, les conversations téléphoniques. Vous le reconnaissez probablement vous-même. Deux employés assis un peu trop loin l'un de l'autre (ou même de part et d'autre du bureau) et discutant à voix haute sont tout simplement distrayants.  

Notre concentration ne peut faire face qu'à un nombre limité de stimuli. Une surcharge lors de l'ajout de sons (de conversation) permet d'atteindre la capacité maximale. En conséquence, vous êtes distrait, vous perdez votre attention, votre productivité et parfois même des informations.

Les bruits ne sont pas par définition une nuisance  

Les bruits ne sont pas toujours négatifs. En fait, un peu de bruit au bureau peut même contribuer à une atmosphère de travail positive et productive. Un bureau complètement silencieux n'est certainement pas positif non plus. Il est impossible d'avoir une conversation privée. De plus, il nuit au niveau de coopération entre les employés.

Subissez-vous des nuisances sonores au bureau ?  

Si vous êtes vous-même gêné par le bruit au bureau, vous pouvez choisir de travailler en musique. Toutefois, cela peut également entraîner une distraction et une perte de concentration, surtout lorsque vous chantez. En effet, votre cerveau recherche automatiquement les mots qui suivent et complètent le texte. La meilleure musique à écouter est la musique de fond, car vous n'avez pas à y penser.  

Que pouvez-vous faire à ce sujet en tant qu'entrepreneur ?  

Lisez bientôt la deuxième partie de ce blog et nous vous dirons exactement quelles mesures vous pouvez prendre pour éviter les nuisances sonores au bureau.