Sous-louer des bureaux ? Voici les 5 étapes à respecter!

Vous avez trop d'espace ou pas assez et vous devez déménager votre entreprise dans de nouveaux locaux ? Dans les deux cas, vous avez un surplus d’espace de bureaux qui pèse lourdement sur le budget. Que faire dans un tel cas ? Sous-louez vos bureaux !

La sous-location de votre bureau est l'option la plus évidente. Cependant, cela ne ce fait pas comme ça. Plusieurs règles doivent être prises en considération avant de franchir le pas. Flexas.com est heureux de vous accompagner à travers les diverses étapes. Vous voulez en savoir plus ? CI-dessous vous trouverez une explication détaillée.

Plan par étapes : sous-louer vos bureaux

Étape 1 : La sous-location commence par le contrat de location !

Il est toujours important de se préparer à la nécessité de sous-louer vos bureaux. Votre entreprise connaît-elle une croissance rapide sans précédent qui n'était pas prévue ? Un espace de travail trop restreint affect le résultat d'exploitation et ralentit la croissance, les employés étant les uns autres et les nouveaux employés n'ayant pas de lieu de travail. En revanche, un surplus d'espace de bureau est un gâchis, car cela entraîne des coûts inutiles.

Le conseil de Flexas.com :

"Vous souhaitez sous-louer des bureaux ? Assurez-vous que le contrat de location ait une clause de sortie dans lequel vous disposez d'un court délai de préavis ou au moins de la possibilité de sous-louer à un tiers".

Étape 2 : Considérations et restrictions lors de la sous-location d'un espace de travail

Votre bail prévoit-il ou non une telle clause de sortie ? Il est toujours important de vérifier auprès du propriétaire. Il se peut qu’il ait déjà des candidats pour les bureaux et le propriétaire doit toujours donner son accord pour la sous-location. Si cette situation se rapproche, il est important d'agir rapidement.

Bon à savoir !

  • Plus le contrat de location est court, moins il vaut la peine de le sous-louer.
  • Plus l’espace est vide, le plus ce bureau vous coutes.

Restrictions

  • La solvabilité de l’entreprise sous-locataires potentiels est vérifié par le propriétaire. Cela peut poser problème, car tous les sous-locataires ne sont pas en bonne santé.
  • Les restrictions peuvent varier considérablement d'un propriétaire à l'autre. Par exemple, il existe parfois des restrictions concernant la sous-location à des locataires existants ou potentiels du propriétaire.

Conseil de Flexas.com :

"Toujours consulter le propriétaire avant de sous-louer l'espace de bureau”

Etape 3 : Soyez prêt à assumer les coûts

La sous-location du bureau entraînera certains coûts. En tant que (sous-)bailleurs, vous êtes responsable de ces coûts :

  • Commission de l’agence immobilière
  • La différence entre le loyer initial et ce que le sous-locataire paie
  • Coûts de commercialisation (le cas échéant

Afin de louer votre espace de bureau rapidement, il est important de s'allier à un expert dans ce domaine. Il n'est pas facile de trouver un locataire pour une taille de bureau spécifique. Flexas.com vous y aidera volontiers ! En tant qu'intermédiaire en ligne, nous avons des centaines de recherches en cours. De plus, notre principe est simple: "No cure - No pay". Donc la mise en ligne de votre bureau sur notre site web est gratuite ! En tant que médiateur en ligne, notre commission est également beaucoup moins élevée que ceux des agents immobiliers. Vous ne payez qu'en cas de sous location il y a et notre commission ne s’élève qu’à 10%. Il est également possible de promouvoir et d'annoncer les bureaux par le biais de nos médias sociaux. Les chances d'une location rapide sont donc ainsi encore plus élevées !

Étape 4 : Déterminez le loyer et continuez sur votre lancée !

Il est désormais clair que la sous-location de bureaux entraîne des coûts. Souvent, vous aurez investi dans l'espace de bureau mais cet investissement ne sera pas récupéré. En général, un sous-locataire n'est pas intéressé à le partager. N'oubliez pas non plus que vous devez toujours  avoir l'accord du propriétaire/bailleur du bureau pour faire une rénovation. Si vous améliorez l'espace, ils sont parfois prêts à partager les coûts.

Par conséquent, ne laissez pas les coûts susmentionnés jouer un rôle majeur quand vous déterminez le loyer et d'autres accords. Une situation de sous-location offre au sous-locataire moins d'avantages que la location directe du propriétaire. Vous devrez donc appliquer un loyer compétitif. Nous conseillons de louer les bureau 15 à 20 % en moins cher que la valeur du marché. Avec un peu de chance, vous paierez vous-même moins que ce montant, le bail a étant conclu il y a quelque temps. Mais il se peut aussi que vous deviez le compléter vous-même chaque mois. Aussi ennuyeux que cela puisse être, vous n'aurez pas à payer la totalité des frais.

Conseil de Flexas.nl :

"N'attendez pas trop longtemps. Le bureau devient-il exigu ? Alors, au travail ! Un bail à long terme vaut plus pour le sous-locataire. Ne soyez pas trop critique à l'égard de l'offre d'un sous-locataire potentiel Il y a beaucoup de concurrence de la part d’autres propriétaires, surtout dans les zones situées en dehors des grandes villes comme Paris.

Étape 5 : L'accord

Envoyez le contrat de sous-location au locataire dès qu’il se présente. Il peut qu’il y ait beaucoup de négociation avant qu'un accord ne soit conclu! Le plus vite le locataire potentiel reçoit l'accord, plus vite vous saurez si et quels obstacles sont encore sur la route.

Partez pour la sous-location!

Bien qu'il puisse être difficile de trouver un sous-locataire, ce plan par étapes fournit quelques explications et conseils. Vous voulez en savoir plus sur la sous-location ? Veuillez nous contacter. Nos spécialistes des espaces de bureaux sont toujours prêts à vous aider !

Blogcategorie